Textes

Le pardon !

Textes_34 - Le pardon !Pourquoi ce serais toujours moi qui devrait dire pardon alors que ce n’est pas moi, qui est enclencher la guerre !

Pourquoi ce serais toujours moi qui devrait dire pardon alors que ce n’est pas moi, qui est enclencher la guerre !

J’ai l’impression que je n’existe pas avec toi ! Je n’ai jamais existé en fait, je m’en rends compte jour après jour.

Pourtant je t’ai réconcilié avec Cindy et voilà le remerciement ! On m’éjecte de tout !

De toute manière, on m’a toujours éjecté dans cette famille, je suis toujours en train de demander qui fait quoi ou qu’est-ce que vous faites.

Quand vous êtes allé à Bordeaux, je ne l’ai appris que quand ont été à Sarry par les recherches de Cindy. Tu ne m’as rien dit. On ne me dit jamais rien à moi, on ne m’a jamais rien dit ! Depuis que tu as retrouvé Cindy, je n’existe plus.

J’ai l’impression que je n’ai jamais existé avec elle ! Depuis que tu l’as retrouvé, tu ne me dis plus rien ! Depuis que j’ai trouvé un appartement, tu m’éjectes de ta vie !

Lundi vingt-sept Août, j’ai reçu une lettre du département pour l’agrément d’assistante maternelle, il y a une phrase que je n’arrivais pas à comprendre, je vous ai appelé pour en savoir plus, pour comprendre le sens de la phrase et vous m’envoyez balader en me disant : « Mais elle fait chier celle-là à appeler toutes les cinq minutes, elle ne peut pas nous laisser tranquille ! » Dis-moi, comment je dois prendre cette phrase ? Alors que je ne vous ai appelé qu’une seule petite malheureuse fois !

Par contre quand Cindy t’appelle, tu restes volontiers une heure au téléphone avec elle, moi au bout de même pas trois minutes, tu me dis que tu as autre chose à gaire et tu raccroches ! Comment je dois prendre ton comportement envers moi ?

Tu veux savoir à quoi je pense en ce moment ? Même si je sais que tu t’en contre fou, même si tu ne veux pas le savoir, je te le dis quand même, je ne pense qu’à ça en ce moment, c’est de me suicider pour voir comment tu réagirais !

Si je le fais, avoue que je ne te manquerais pas ? Avoue-le ! Que tu ne m’as jamais aimé ! Que tu voulais que je meurs à la naissance ! Tu ne voulais pas me garder ! Dis-le que je suis une bonne à rien, que je suis qu’une emmerdeuse de première qui tu fais chier à longueur de journée ! Dis-le !

De tout manière, on m’a toujours traité que d’une moins que rien dans cette famille ! Je suis le rejeton de cette famille ! Le vilain petit canard de cette famille ! Tout ce que tu veux !

J’espère que tu ne penses pas ça de moi ! Même si c’est ce que je ressens !

Je sais que je ne te le dis pas assez mais je t’aimais, je t’aime et je t’aimerais !

J’ai envie de dire que tu ne me l’as jamais dit toi aussi ! Que tu m’aimais ! Je l’espère de tout cœur que tu m’aimes !

2 réflexions au sujet de “Le pardon !”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s